La vision du chat

A travers nos recherches, on a pu déterminer finalement que la vision du chat se distingue de celle de l'Homme en particulier au niveau de sa rétine. La prépondérance des bâtonnets dans sa rétine par rapport aux cônes favorise l'animal à une vision nocturne. Ainsi, le chat est mieux adapté à la vision nocturne, plus perfectionnée que sa vision diurne. Si le chat est un animal nocturne, nyctalope, c’est parce que celui-ci est un prédateur qui chasse de petites proies sortant essentiellement la nuit. La nature l'a donc conditionné de façon à bien voir en pénombre ou durant la nuit. La vision nocturne du chat a entraîné une variabilité plus importante de sa pupille et une accommodation légèrement différente à celle de l’homme, due à un cristallin trop volumineux et épais. Le chat accommode donc mal, et il semblerait ainsi qu’il soit presbyte. Cependant, si la vision nocturne du chat est favorisée, c’est au détriment de sa vision diurne. Sa rétine possède en effet beaucoup plus de bâtonnets que celle de l’homme, mais beaucoup moins de cônes. Ainsi, il ne détient que deux familles de cônes sur trois : ceux sensibles aux longueurs d'ondes bleues et vertes. Il ne voit pas les longueurs d'ondes rouges : on dit que le chat est dichromate. D’ailleurs, le chat ne possède pas de macula et de « vraie » fovéa, entraînant une acuité visuelle cinq fois plus faible que celle de l'Homme. Malgré ces « défauts » optiques, le chat compense par une importante mobilité de la tête, un pouvoir de réfraction oculaire important, des mouvements oculaires bien précis et des yeux frontaux et placés vers l'avant lui permettant un champ de vision d'environ 287 degrés contre « seulement » 180 degrés pour l'Homme. De plus, comme sa rétine possède beaucoup plus de photorécepteur, sa vision de loin est bien meilleure que celle de l’homme. Cet ensemble lui permet de très bien voir sur les côtés et de voir loin ces proies, atout indispensable pour tout bon prédateur.

 

                                                                                                            Le chat : un prédateur nocturne

 

Ainsi, le chat est un chasseur nocturne. Il s’est adapté à la chasse nocturne car la chasse aux petits animaux (rongeurs) y est plus facile que durant le jour : c'est la nuit qu’ils sortent. Il s'est donc adapté et l'évolution a fait que le chat est bien « équipé » sa vision pour sortir et percevoir dans la nuit. C’est donc surtout sa vision qui lui permet de survivre. La vision est ainsi bien propre à chaque espèce selon son mode de vie, ses besoins et le milieu dans lequel il vit. On peut d’ailleurs mettre en évidence l’unité, l’origine commune à tous les êtres vivants puisque tous possèdent un système oculaire presque identique, sans quoi on n’aurait pu utiliser l’homme comme point de référence pour dégager les spécificités de la vision du chat.


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×