La vision du chat

II. La spécificité de la vision du chat :

 

a)La vision nocturne du chat

  

La rétine du chat est constituée de beaucoup plus bâtonnets que celle de l'homme. Elle en possède 204 millions alors que celle de l'homme 120 millions. Comme le chat possède beaucoup plus de bâtonnets, il a une vision nocturne bien meilleure que celle de l'homme. Il peut percevoir une lumière 6 fois plus faible que l'homme


Le chat ne possède pas de « vraie » fovéa mais une area centralis retinae. Cette zone est constituée surtout de cônes mais aussi de quelques bâtonnets contrairement à la fovéa de l'homme.

 

La choroïde du chat présente un tapetum lucidum : un tapis choroïdien. Celui-ci renvoie une seconde fois les rayons lumineux sur les photorécepteurs qui sont ainsi stimulés deux fois.

 

 

Observation de la rétine d'un chat et de la rétine d'un homme. On observe chez le chat le tapétum lucidum qui est situé derrière sa rétine et qui, en réfléchissant les rayons lumineux sur celle-ci, l'éclaire. C'est pour cela que la rétine du chat est jaune, contrairement à celle de l'Homme qui est rouge.

 

Le chat, pour capter un maximum de lumière, détient une pupille qui peut prendre de très grandes dimensions et qui varie considérablement. Ainsi, durant la nuit, elle s'agrandit en prenant une forme sphérique. En revanche, elle est très sensible à la lumière, elle se réduit donc en une mince fente durant la journée ou en pleine lumière. Peu de rayons lumineux pénètrent alors dans l’œil, ce qui protège sa rétine plutôt adaptée à l’obscurité et évite son aveuglement.

 

 

 

Variabilité de la pupille en fonction de la lumière. La lumière est de plus en plus intense de droite à gauche.

 

 


 


 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site