La vision du chat

 II. La spécificité de la vision du chat :

b) La perception des couleurs :

 

La rétine du chat ne possède que deux familles de cônes : ceux sensibles aux longueurs d'ondes du bleu et du vert. Ses photorécepteurs ne sont donc pas sensibles aux longueurs d'ondes du rouge. Le chat est dichromate.

 

Spectre de couleur des dichromates, des trichomatres et de catégories.

 

Le chat possède 3 millions de cônes contre 204 millions de bâtonnets. Sa palette de couleur est donc réduite et est plus étroite que celle de l'homme : ses cônes sont sensibles aux longueurs d'ondes allant de  447 à 454 et les hommes de 400 à 750nm

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×